Nos recherches

 
Accueil

Presentation

Soutiens

Revue de Presse

Liens

Contacts

Contributions


 

Jean-Joseph-Ferdinand-Guilain THIRAN
(prénom usuel : Jean)

 

• Né le 5 août 1924 à Charleville (Ardennes).
• De nationalité française.
• Fils de Ernest-Louis-Maximilien-Ghislain Thiran et de Charlotte-Fulvie-Marie Jassogne.
• Membres des réseaux français et belges de Renseignements, d'Action et d'Evasion.
• Arrêté par la gestapo de Lyon le 24 mai 1943.
• Interné au Fort de Montluc du 24 mai 1943 au 6 juin 1943, puis à Fresnes jusqu'en novembre 1943.
• Déporté en Allemagne à Sarrebrück, puis à Saxenhausen

Des témoins ont rapporté que Jean Thiran avait été blessé par les SS au moment de l'évacuation du camp de Saxenhausen, alors qu'il tentait de s'évader avec quelques-uns de ses camarades. Emmené dans un hôpital par une ambulance américaine qui l'avait recueilli, il y fût laissé sans papiers d'identité aux bons soins des Soviétiques ayant pris le contrôle de la zone et, depuis lors, il n'est plus reparu.

En 1950, un citoyen roumain ayant été interné en URSS affirme avoir été détenu avec Jean Thiran au camp de Moghilev (à 400 km de Moscou) et au camp d'Omsk (en Sibérie) jusqu'au 10 octobre 1949 et qu'à cette date il était en bonne santé. Selon une information recueillie par sa mère, Jean Thiran se serait aussi trouvé à Kiev (Ukraine) dans les années 70.

En 1997, une citoyenne ukrainienne a écrit à Denis SELLEM pour lui dire que sa maman avait connu Jean Thiran alors qu'il était interné dans un camp situé non loin du village de Krivoïrog (Ukraine).

Association Edouard KALIFAT de Recherches Humanitaires
Maison des Associations du 18e - Boite n° 44 - 15, passage Ramey - 75018 PARIS (FRANCE) - Mail : aekfrance@yahoo.fr